Emmaüs solidarité

Premiers maillons du réseau de resocialisation, les Centres d’Accueil de Jour ont pour missions d’écouter, réconforter, orienter et proposer des services à des personnes en situation de fragilité ou détresse. En clair d’aider à se réapproprier le « sens » et la citoyenneté. A l’AGORA géré par Emmaüs Solidarité, un espace dédié aux femmes Sans Domicile Fixe a vu le jour en 2019. Situé au cœur de la capitale dans le premier arrondissement de Paris, une équipe de bénévoles accueille chaque jour une quarantaine de femmes à la rue afin de leur permettre de retrouver estime de soi et dignité.

Zoom sur l’espace Femmes de l’AGORA

Opération de décompte recensant les sans-abri à Paris, la Nuit de la Solidarité dénombrait 3552 personnes sans domicile dans les rues de la capitale en 2020 et parmi elles 12% de femmes en errance pour des raisons multiples telles violences conjugales, ruptures familiales, perte d’emploi, endettement ou situations d’exil auxquelles s’ajoutent désormais les conséquences économiques de la crise sanitaire.

Afin d’apporter stabiliser et sécurité à ce public vulnérable, Emmaüs Solidarité leur offre aujourd’hui dans un espace consacré de l’AGORA des ateliers de réflexologie, yoga, théâtre, capoeira, sorties culturelles, réalisation de CV et bien d’autres choses encore. Tout est fait pour que ces femmes venues de tous horizons puissent se ressourcer en toute sérénité.

Parmi toutes ces activités, ce sont les ateliers bien-être qui connaissent un franc succès, notamment celui de soins proposé par une socio-esthéticienne. Ces temps dédiés à la détente et à l’esthétique sont essentiels pour l’estime de soi et la resocialisation. C’est grâce à cette initiative qu’elles font connaissance, trouvent des repères, reprennent confiance en elle et s’ouvrent à l’accompagnement.

Avec la crise sanitaire, le nombre de femmes à la rue qui sollicitent l’aide de l’Agora est en augmentation. Sur une même période trimestrielle, les demandes ont évolué de 35% entre 2019 et 2020. Une situation qui s’explique notamment par la fermeture de plusieurs structures dédiées à leur accueil à Paris lors du premier confinement, mais également par l’augmentation générale de la précarité.

A propos d’Emmaüs Solidarité

Créée en 1954 par l’abbé Pierre dans la continuité de son appel du 1er février, Emmaüs Solidarité lutte sans condition contre la misère et l’exclusion des personnes et familles à la rue. Chaque jour, Emmaüs Solidarité accompagne 5 000 personnes vers le chemin de l’insertion au travers d’une centaine de dispositifs en Île-deFrance et dans le Loir-et-Cher. En 2019, les femmes représentaient 32% des personnes accompagnées.

En savoir plus :
> Consulter le site d’Emmaüs Solidarité

Les structures d’Emmaüs Solidarité

Parmi les 48 structures de l’association accueillant un public féminin, on peut noter pour les plus récentes : le Centre d’Hébergement d’Urgence de la rue d’Aboukir (Paris Centre), à destination des femmes seules sortant de maternité, enceintes ou avec enfant(s), ouvert en mars 2020 ainsi qu’une Halte de nuit, aménagée dans des locaux de la Mairie du 18ème arrondissement en décembre 2020.

En savoir plus :
> Consulter les structures d’Emmaüs Solidarité

Emmaüs Solidarité est une association labellisée par le Don en Confiance