Maraude à Nice

Ils s’appellent Christian, Léa ou Jay. Hiver comme été, ils sillonnent les rues des grandes villes pour aller à la rencontre des sans-abri au cours de maraudes. Ces bénévoles de nuit ont choisi la lumière. Celle qui consiste à apporter chaleur, réconfort et aides aux plus démunis.

Une soupe ou un sandwich par-ci, des produits d’hygiène et un vêtement chaud par-là, autant d’aides matérielles, sanitaires et alimentaires nécessaires à la survie de ceux qui n’ont que la rue comme refuge. Nouer des relations de confiance et puis rire aussi, les bénévoles profitent de ces moments de partage pour tisser du lien social et rompre l’isolement de personnes très fragilisées. Empathie et générosité, humanité et solidarité autant de qualités requises pour réaliser une maraude, pour faire en sorte que les sans-abri restent « des membres à part entière » d’une société qui semble parfois leur tourner le dos.

La maraude, c’est clairement une grande richesse sur le plan humain mais aussi sur le plan culturel. On y rencontre des gens qui viennent de très loin, de partout. Notre rôle est de créer du lien social.

Une nuit avec la maraude de Nice

Témoignage d’un sans-abri à Lille

Une maraude à Toulouse

En savoir plus…

Une maraude consiste à aller à la rencontre des personnes à la rue pour leur apporter soutien et réconfort et les orienter vers un lieu d’hébergement ou vers des soins médicaux (prise en charge sanitaire, sociale, locative). Au-delà du Secours Populaire, plusieurs associations effectuent des maraudes. Pour avoir quelques conseils en la matière, vous pouvez consulter le lien « Les associations de Maraudes pour les nuls ».

Sur le Secours Populaire :

En 2018, 41 620 personnes ont été accompagnées par le Secours Populaire sur l’aide au maintien et à l’accès au logement.